Le retour des gladiateurs

Il faut choisir entre la politique et la révolution (1). La politique est l’art de la composition d’une société, d’un public, d’un collectif. Notre histoire du fait de la colonisation par un État étranger les a opposés. En adoptant l’extériorité de l’État colonial, l’État algérien a hérité d’une politique comme art de la manipulation. Aujourd’hui … Lire la suite de Le retour des gladiateurs

Publicités

La Révolution algérienne est terminée

Au départ, je voulais parler de démission politique de la société. Je voulais entendre par là, le refus des individus de se constituer en société, en sujet politique défenseur d’une certaine idée de la justice. En vérité, il ne s’agissait pas d’une démission, mais du résultat d’une représentation sociale et idéologique de l’action politique. C’est … Lire la suite de La Révolution algérienne est terminée

L’avenir du politique et du parti

L’avenir du politique et donc d"un parti comme le Front des Forces Socialistes dépend d’une "civilisation" de l’ordre militaire qui gère l’activité sociale. Il réside dans sa capacité à définir un tel programme dans lequel se reconnaîtront les forces politiques d’avenir. Les partis et forces politiques doivent anticiper le changement, la voie que doit emprunter … Lire la suite de L’avenir du politique et du parti

Sortir du piège sécuritaire, inventer la démocratie participative

Le vent a tourné. Les puissances néo-coloniales et impérialistes ne soutiendront plus les régimes militaires qui les ont prolongées et qu’elles défendaient hier et avaient corrompu. Ces régimes militaires sont aujourd’hui appelés des États faillis tout comme les États coloniaux avant elles. La globalisation aidant, les peuples nouvellement indépendants veulent vivre comme les sociétés qui les … Lire la suite de Sortir du piège sécuritaire, inventer la démocratie participative