Elire nos Walis

Socialisme algérien, voilà un terme que nous avons oublié. Il serait probablement plus juste de dire, dont nous nous sommes débarrassés. Il était de l'usage de militants nationalistes qui voulaient se défendre d'intellectuels et de militants de deux autres bords. Les uns voulaient leur imposer un modèle de socialisme, les autres un modèle de libéralisme. … Lire la suite de Elire nos Walis

La modalité régionale de réalisation de l’unité de l’économie et de la société

Dans le texte précédent, j’ai soutenu qu’une privatisation dans le cadre d’une construction des marchés par le haut que contraindrait un resserrement de la contrainte marchande, conduirait à une remise en cause de la nature du contrat social, parce qu’on ne pouvait compter sur une stabilisation du pouvoir d’achat sans une redistribution des capacités de … Lire la suite de La modalité régionale de réalisation de l’unité de l’économie et de la société

Quel devenir pour l’État algérien ?

Quel État pour une fiscalité qui ne reposerait plus majoritairement sur le secteur des hydrocarbures, mais sur l’ensemble de l’économie ? Quel État pour une économie diversifiée dont le financement reposerait davantage sur une fiscalité ordinaire ? Car peut-on imaginer un État se construisant et évoluant indépendamment de ses financements ? Pour l’État algérien qui … Lire la suite de Quel devenir pour l’État algérien ?

Technologie, propriété et travail : savoirs faire versus populations inutiles.

Pour passer de l’Etat policier à l’Etat démocratique il ne suffit pas de réformer le secteur de la sécurité, il faut corriger l’asymétrie de pouvoir entre société civile et société militaire (1). Pour ce faire, il faut donner, dans le mouvement de décentrement de la base fiscale de l’Etat algérien, une dynamique à la société … Lire la suite de Technologie, propriété et travail : savoirs faire versus populations inutiles.

Economie politique de la démocratie postcoloniale

Sur quoi bute le projet de consensus national dont le but est d’établir un système démocratique stable ? Pourquoi les parties prenantes au pouvoir n’auraient pas intérêt à s’associer de nouvelles parties ? Notre réponse est la suivante : le projet de consensus bute sur l’asymétrie structurelle de pouvoir entre gouvernants et gouvernés, autrement dit … Lire la suite de Economie politique de la démocratie postcoloniale

Autorité, institutions et insertion dans le monde

Je veux soutenir ici qu’au lieu d’opposer l’économie informelle à l’économie formelle, il faut les considérer toutes les deux comme des formes particulières d’économie administrée appartenant à un même continuum. La première est une forme d’économie administrée où les relations personnelles dominent les relations sociales. La seconde est administrée par des mécanismes, c’est-à-dire des relations … Lire la suite de Autorité, institutions et insertion dans le monde

La phase de transition et l’inversion du primat du militaire sur le politique .

La confusion du politique et du militaire revient à la prédominance du rapport militaire dans la société. Cette prédominance est le legs de la guerre nationale de libération qui s'est voulu récupération des richesses "nationales". La révolution se veut réparation, plus étatique que sociale, de la spoliation coloniale : établissement d'une souveraineté "nationale" sur un … Lire la suite de La phase de transition et l’inversion du primat du militaire sur le politique .