Solidarités et hégémonies. Nous avons les tribus que nous méritons.

La solidarité de classe est-elle morte ? La solidarité nationale dans le passé avait à faire avec la solidarité de classe que dictait la compétition internationale. Tout du moins en était-il ainsi dans les États-nations historiques. Cela donnait trois courants politiques en même temps que trois types de différenciations sociales : les conservateurs pour lesquels la solidarité … Lire la suite de Solidarités et hégémonies. Nous avons les tribus que nous méritons.

La société comme champ de bataille

Le pouvoir postcolonial a hérité d’une conception de la société qu’il s’est forgée au cours de la guerre de libération. La société était un champ de bataille dont les partisans et les adversaires de l’indépendance se disputaient les faveurs. Elle constituait l’enjeu de la bataille. Elle prend alors parti pour l’indépendance alors que les colons … Lire la suite de La société comme champ de bataille

Unité de l’économie et de la société, économie sociale et solidaire et démocratie économique.

Introduction L’économie de marché a tendance à se soumettre la société, quand la société renonce à entreprendre l’économie. Le marché devient alors le lieu d’une domination d’un groupe social ou d’une classe (1). Dans le cas général il s’agit du groupe des financiers, qui pour le notre seront des grands importateurs dont la compétition impose … Lire la suite de Unité de l’économie et de la société, économie sociale et solidaire et démocratie économique.

Lettre aux camarades syndicalistes : pluralisme et autonomie versus pluralisme ou autonomie

Nous avons globalement choisi pour le pluralisme du monde syndical et contre son autonomie. Alors que la voie de la construction de l’autonomie plurielle était celle qui devait nous hisser au statut de partie prenante du processus de transformation sociale. Il nous faut admettre que le pluralisme est intervenu par le fait d’un puissant choc … Lire la suite de Lettre aux camarades syndicalistes : pluralisme et autonomie versus pluralisme ou autonomie

L’élite, la société, le monde et le Droit[1]

Les citoyen(ne)s ont trop tendance à rapporter le Droit à leurs propres convictions. Ils ou elles en oublient sa propension à la généralité. L’histoire de notre droit est particulière dans le sens où elle procède de l’Etat colonial et postcolonial. Tant que la souveraineté sociale n’était pas à l’ordre du jour la question des croyances … Lire la suite de L’élite, la société, le monde et le Droit[1]

De la crise économique à la crise de la nation Ou de la difficulté de faire société

La troisième révolution technologique et la compétition internationale, à l’origine de la crise économique (1), mettent à l’épreuve la relation entre l’économie de marché et la forme de société que les premières révolutions industrielles avaient contribué à mettre en place. Le libéralisme anglo-saxon, puis les nations européennes chacune à sa manière, se sont construites sur … Lire la suite de De la crise économique à la crise de la nation Ou de la difficulté de faire société

La population, la décharge et la compétition foncière

La fermeture de la décharge publique de Biziou par les citoyens dans la wilaya de Béjaia, a conduit à une plus grande dégradation de l’environnement dans la commune d’Akbou. Les décharges sauvages se multiplient. Cet état de fait est révélateur de la place qu’occupe le bien commun, la santé publique, dans l’attention des algériens en … Lire la suite de La population, la décharge et la compétition foncière

Système politique, changement et solidarités

Système politique et changement Le système politique algérien représente une certaine insertion de la société algérienne dans le monde, il fait partie d’une certaine administration du monde et de ses compétitions. En même temps qu’il est une formation de la société algérienne, il est un système d’administration de la société algérienne par le monde. Tout … Lire la suite de Système politique, changement et solidarités