Electricité : l’impossible équation qui fera sauter le pouvoir

L’électricité, l’énergie sont indispensables à toute activité. L’État refuse de renoncer au monopole de la production : il a préféré soustraire à la ville de Béjaia son approvisionnement  de sécurité plutôt que de laisser Rebrab produire sa propre électricité. Il refuse de diversifier sa production pour éviter une décentralisation de celle-ci : les populations du Sud souffrent la canicule alors qu’une énergie solaire résoudrait leurs problèmes. Il refuse d’adopter une politique des prix différenciée qui distinguerait ceux qui profitent indument d’une situation de rente des autres qui ne le font pas. Il refuse d’adopter une politique des prix qui permettrait aux producteurs d’investir et à l’Etat de soutenir. Il refuse tout cela, au risque de détruire l’une de nos plus anciennes entreprises publiques, au risque d’établir de manière durable le chaos dans un secteur stratégique.  La destruction de Sonelgaz est entamée, déjà elle a perdu tous ses cadres compétents qui sont soit partis vers d’autres cieux soit en retraite.

Nous reviendrons sur ce sujet, il s’agissait aujourd’hui de ne pas nous taire sur un sujet aussi important. J’espère pouvoir soulever ce problème de dé-monopolisation, de diversification de la production dans le cadre de l’activité parlementaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s